L'Unesco contre les éoliennes!!!

Publié le par auframi-53

 

Le 25 juin 2011

 

Lorsqu’il s’agit de nucléaire, il n’est jamais le temps d’en parler, Fukushima n’est pas une catastrophe « nucléaire », mais un catastrophe naturelle. Donc ne parlons pas de nucléaire !!!!

Des éoliennes à 10 km du Mont St Michel, aussitôt l’Unesco met son véto ???, il faut repousser les éoliennes à plus de 40 km du Mont St Michel ??? Implicitement, l’Unesco prend position pour le nucléaire.

Au vu de la dangerosité des éoliennes, 40 km équivalent à supprimer toutes les centrales nucléaires du globe. Qui dit centrales nucléaires, dit de nombreuses lignes à très hautes tension (THT) de 2 fois 400000 volts, et sur des kms et kms. Le rapport Drapper à démontré que ces lignes sont très dangereuses pour les Hommes, et les animaux. Mais l’omerta sur le nucléaire interdit d’en parler. A qui profite le crime, et on comprend pourquoi ! !!

Mon choix est simple, entre la dangerosité  des centrales nucléaires et la vue des touristes depuis le mont St Michel, oui à la production de proximité, oui à une réelle politique d’économie d’énergie, l’avenir ne sera que par les énergies renouvelables  et non par les énergies fossiles dont le nucléaire fait partie. 

Si un jour il y a une catastrophe à Flamanville,…. ? La vue depuis le Mont St Michel n’aura pas vraiment d’importance, toute la région sera contaminée et dangereuse….

 

Auframi

Suivre le lien

www.novethic.fr/novethic/entreprise/impact_local/sites_et_riverains/lignes_tres_haute_tension_attention_riverains/114711.jsp

 

 

Voir le citation d'albert Einstein dans la colonne de droite

Publié dans Ecologie

Commenter cet article

MiMi du SuD 26/06/2011 17:45



Kikou Auframi,


De toute manière l'UNESCO est comme l'état,c'est surtout


pour l'argent et non pour le patrimoine ... Belle citation de


Einstein ,il avait bien raison ... Bonne fin de journée,


bisous de Mimi



VINCENT 26/06/2011 16:53



L'unesco c'est pareil à l'ONU, cela ne sert à rien ! bonne fin de journée.



ZAZA 26/06/2011 09:30



Et comme il avait raison le brave homme mon Rémi. Bises